• Céréale & Semoule •

  • Boulgour fin Vrac (kg)

    Markal (ϐ2)
    colis de 25
    2.41 à l'unité

    Description :
    Mélange de boulgour fin et d aromates déshydratés.
    Ingrédient(s) : Boulgour fin* (blé dur précuit. pelé. déshydraté et concassé). carottes*. pommes de terre*. oignon*. tomates*. persil *. herbes de Provence*. sel.
    *Ingrédients issus de l agriculture biologique
    Process de fabrication : 1. Pesage des ingrédients / 2. Mélange des ingrédients / 3. Conditionnement Recettes : Des idées de recette sont disponibles sur le site internet www.markal.fr
    Utilisation attendue du produit / Conseils d utilisation :
    Versez un volume de produit dans 2.5 vol umes d eau salée froide. Porter à ébullition. Cuire ensuite à feu doux en mélangeant de temps en temps. jusqu à ce que l eau soit totalement absorbée (environ 10 minutes).
    Le boulgour proven çal peut également se cuire à la fa çon risotto. en ajoutant le liq uide au fur et à mesure . jusqu à absorption totale.
    Caractéristiques physiques et nutritionnelles : (moyenne pour 100 g) Energie.......................................................329 kcal / 1389 kJ Graisses.....................................................1.5 g
    dont acides gras saturés.................0.26 g Glucides.....................................................62.01 g
    dont sucres.........................................12.2 g Fibres alimentaires................................12.2 g Protéines...................................................10.6 g Sel...............................................................0.43 g

  • Son d'avoine Vrac (kg)

    Markal (ϐ2)
    colis de 25
    3.26 à l'unité

    istorique : L’avoine est considérée comme une graine secondaire. C’est à dire qu’à l’origine, elle poussait comme mauvaise herbe parmi le froment, et que dans les terres qui lui étaient favorables (et qui convenaient moins au froment), elle a pris le dessus sur ce dernier. L’avoine est intéressante en
    agriculture biologique car c’est une céréale peu exigeante. En effet, son système
    racinaire important lui permet de trouver facilement dans le sol, les éléments nécessaires à son développement.
    Le son correspond à l’ensemble des enveloppes de l’avoine. Ces enveloppes et l’assise protéique sont séparées de l’avoine lors de la transformation de l’avoine en farine.
    Ingrédient(s) : Son d’avoine (Avena sativa).
    Process de triage : 1. Nettoyage / 2. Broyage / 3. Séparation enveloppe – farine / 4. Conditionnement
    Utilisation prévu / Conseils d’utilisation :
    De couleur brune, très doux au toucher, le son d’avoine, fibre végétale de nature glucidique (poly-saccharide), n’est hydrolysé par aucun suc digestif humain. En effet, à l’inverse des ruminants, qui peuvent, eux, le digérer, nous ne possédons pas l’enzyme " cellulase ". C’est ce qui confère au son d’avoine ses propriétés diététiques et thérapeutiques. Les fibres du son d’avoine procurent une impression de satiété qui coupe le faim, accélèrent le transit et réduisent le temps d’absorption des sucres et des graisses. Le son d’avoine a ainsi un intérêt dans les compléments alimentaires à visée amincissante.
    Saupoudrer dans les laitages, soupes, desserts ou incorporer dans les pâtisseries, pains et confiseries. Recettes : Des idées de recette sont disponibles sur le site internet www.markal.fr

  • Son de ble Vrac (kg)

    Markal (ϐ2)
    colis de 3
    1.12 à l'unité

    Ingrédient(s) : Le son correspond à l’ensemble des enveloppes externes des grains de blé dur bio. Ces enveloppes et l’assise protéique sont séparées du blé lors de la transformation du blé en farine. Le son de blé est une fine mouture se présentant sous la forme de petite écaille.
    Process de fabrication :
    1. Nettoyage et triage des grains 2. Broyage
    3. Séparation enveloppes - farine 4. Conditionnement
    Caractéristiques physique et nutritionnelles :

  • Millet décortiqué Vrac (kg)

    Markal (ϐ2)
    colis de 25
    2.54 à l'unité

    Ingrédient(s) : millet décortiqué biologique (millet « doré »)
    Historique :
    Le millet a d’abord été ramassé à l’état sauvage en chine. Pendant l’antiquité, il a été ensuite cultivé en Inde, en Afrique, en Egypte et au Japon. Sa culture s’est étendue en Europe au moyen âge. Il est resté malgré tout peu cultivé en Europe mais il est très apprécié en Afrique noire où il reste l’aliment de base de la population.
    Description : Petite graine ronde de couleur jaune clair de la famille des graminées.
    Process de triage :
    1. Décorticage mécanique afin d’ôter la pellicule indigeste 2. Nettoyage
    3. Conditionnement.
    Utilisation prévu / Conseils d’utilisation :
    Le millet décortiqué est plus riche en minéraux que le blé mais moins équilibré en oligo-éléments que celui-ci. Il est reconnu comme un revitalisant de grande qualité. C’est une céréale pouvant également être administrée aux personnes intolérantes au gluten.
    Ses qualités nutritionnelles sont reconnues. Il est riche en protéines, en magnésium et en fer. C’est une source en vitamine B2 et en vitamine B6.
    Le millet se consomme en plats sucrés ou salés, chaud en garniture, accompagné de légumes, en gratin, en purée ou sous forme de croquettes (avec des œufs et des pois chiches par exemple).
     Compter environ 40 g de millet par personne. Eventuellement faire griller le millet à sec dans une poêle, sans brûler les grains. Verser le millet dans une cocotte puis ajouter 2 fois son volume d’eau froide. Porter à ébullition, saler et couvrir. Laisser cuire à feu doux 15 à 20 min. Toute l’eau doit être absorbée.
    Recettes : Des idées de recette sont disponibles sur le site internet www.markal.fr

  • Sarrasin décortiqué Vrac (kg)

    Markal (ϐ2)
    colis de 25
    3.26 à l'unité

    Historique : Le sarrasin a été importé en Europe à l’époque des croisades, et introduit en France dès le XVème siècle. C’est Anne de Bretagne qui lui a permis d’être popularisé en Bretagne. Sa culture s’est rapidement développée au XIXème siècle pour baisser ensuite lors du XXème siècle. Toutefois, depuis quelques années, cette culture se répand de nouveau. Il est le «blé noir » des sols pauvres bretons, et, entre dans la nourriture traditionnelle de nombreuses régions d’Europe Centrale (Russie, Arménie, Turquie). En France, on ne l’utilise plus que pour les fameuses « galettes bretonnes » dont la renommée a largement franchit les frontières de leur province d’origine.
    Ingrédient(s) : Sarrasin biologique (Fagopyrum esculentum) : petite graine de forme pyramidale de la famille des Polygonacées.
    Process : 1. Nettoyage / 2. Triage / 3. Décorticage / 4. Conditionnement
    Utilisation prévu / Conseils d’utilisation :
    Le sarrasin se consomme seul en accompagnement, en mélange avec des légumes, en soupe, en gratin.
    Cette céréale est essentiellement consommée sous forme de soupe et de porridge en Russie et en Pologne. Compter environ une tasse pour 2 personnes. Laver le sarrasin puis le verser dans une sauteuse. Couvrir d’eau froide. Saler, poivrer et laisser cuire à feu doux pendant 30 minutes.
    Recettes : Des idées de recette sont disponibles sur le site internet www.markal.fr

  • Boulgour gros Vrac (kg)

    Markal (ϐ2)
    colis de 25
    2.41 à l'unité

    Historique : Le boulgour signifie blé concassé. parfois écrit boulghour. bourghol. borghol ou burghul.
    C’est une préparation traditionnelle des pays du Moyen-Orient. en particulier du Liban et de la Turquie. où il est utilisé pour faire le fameux “Taboulé”.
    Ingrédient(s) : Le Boulgour est obtenu à partir de blé dur Triticum durum.
    Process : 1. Nettoyage / 2. Triage / 3. Précuisson à la vapeur et à l’eau / 4. Déshydratation
    / 5. Pelage / 6. Concassage / 7. Tamisage en fine ou grosse mouture / 8. Conditionnement.
    Utilisation prévu / Conseils d’utilisation :
    La Boulgour est cuisiné de manière différente selon la tradition du pays. Par exemple :
    - Au Liban. le boulgour entre dans la composition de nombreux plats. le taboulé et le kébbé. - En Tunisie. il est utilise cuit à la vapeur comme le couscous ou noyé dans la soupe.
    - En Arménie. on trouve le ' boulgour pilaf ' servi avec des kebabs.
    Boulgour fin : Le Boulgour fin se consomme froid sans cuisson. Idéal pour la préparation du taboulé. Compter environ 60 à 80 g de Boulgour fin par personne. Il suffit de le réhydrater avec un peu d’eau pendant 15 min. Assaisonner ensuite à votre goût et mélanger avec d’autres ingrédients pour réaliser salades. gâteaux de semoule.... Boulgour gros : Le Boulgour gros se consomme en garniture. en galettes ou en gratin. Compter environ 60 à 80 g de Boulgour gros par personne. Mélanger 1 volume de Boulgour à 2.5 volumes d’eau bouillante salée. Cuire à feu moyen pendant 7 minutes. Couvrir et laisser gonfler hors du feu.
    Recettes : Des idées de recette sont disponibles sur le site internet www.markal.fr

  • Spelta® Vrac (kg)

    Markal (ϐ2)
    colis de 25
    4.36 à l'unité

    Historique : L’épeautre est une variété de blé très ancienne appelée « blé des
    gaulois » ou « blé sauvage ». Certaines espèces de céréales proches parentes du
    blé commun sont dites « vêtues » parce que le grain reste couvert de sa balle à la
    récolte. Les blés vêtus sont appelés communément épeautre, le terme englobant
    trois espèces : le petit épeautre, l’épeautre de Tartarie et le grand épeautre ou
    épeautre du Nord. Cette graine que les scientifiques dénomment Triticum
    Dicoccum possède des qualités nutritives intéressantes notamment sa richesse en
    protéines. Certains n’hésitent pas à le qualifier de caviar des céréales. C’est une céréale parfaitement équilibrée possédant un léger goût de noix.
    Ingrédient(s) : Produit obtenu à partir d’épeautre du Nord : Triticum spelta (Rouquin, Altgold, Oberküimer) Description : SPELTA® est de l’épeautre précuit, pelé, déshydraté, concassé et calibré.
    Process de triage :
    1. Nettoyage
    2. Triage
    3. Pré-cuisson à la vapeur et à l’eau 4. Séchage
    5. Concassage
    6. Tamisage
    7. Conditionnement

  • Sarrasin décortiqué grillé kasha Vrac (kg)

    Markal (ϐ2)
    colis de 5
    5.09 à l'unité

    Historique :
    Le sarrasin a été importé en Europe à l’époque des croisades, et introduit en France dès le XVème siècle. C’est Anne de Bretagne qui lui a permis d’être popularisé en Bretagne. Sa culture s’est rapidement développée au XIXème siècle pour baisser ensuite lors du XXème siècle. Toutefois, depuis quelques années, cette culture se répand de nouveau. Il est le «blé noir » des sols pauvres bretons, et, entre dans la nourriture traditionnelle de nombreuses régions d’Europe Centrale (Russie, Arménie, Turquie). En France, on ne l’utilise plus que pour les fameuses « galettes bretonnes » dont la renommée a largement franchit les frontières de leur province d’origine.
    Ingrédient(s) : sarrasin biologique
    Process : 1. Nettoyage / 2. Triage / 3. Décorticage / 4. Calibrage / 5. Grillage / 6. Conditionnement.
    Utilisation prévu / Conseils d’utilisation :
    Le KASHA correspond au grain de sarrasin décortiqué et grillé.
    Le sarrasin se consomme seul, en accompagnement, en farce pour légumes, en soupe, en porridge, en galette. Cette céréale est essentiellement consommée sous forme de soupe et de porridge en Russie et en Pologne. Compter environ une tasse pour 2 personnes. Laver le sarrasin puis le verser dans une sauteuse. Couvrir d’eau bouillante salée. Laisser cuire à feu doux pendant 3 minutes.
    Recettes : Des idées de recette sont disponibles sur le site internet www.markal.fr
    Caractéristiques physiques et nutritionnelles
    CRITERES Moyenne pour 100 g Energie.....................................................1671 kJ / 395 kcal Matières grasses...................................4.4 g
    dont acides gras saturés................0.7 g Glucides ................................................... 73.3 g
    dont sucres ....................................... 3 g Fibres alimentaires...............................45 g Protéines ................................................. 13.3 g Sel............................................................. 0.002g

  • Boulgour fin Vrac (kg)

    Markal (ϐ2)
    colis de 5
    2.58 à l'unité

    Description :
    Mélange de boulgour fin et d aromates déshydratés.
    Ingrédient(s) : Boulgour fin* (blé dur précuit. pelé. déshydraté et concassé). carottes*. pommes de terre*. oignon*. tomates*. persil *. herbes de Provence*. sel.
    *Ingrédients issus de l agriculture biologique
    Process de fabrication : 1. Pesage des ingrédients / 2. Mélange des ingrédients / 3. Conditionnement Recettes : Des idées de recette sont disponibles sur le site internet www.markal.fr
    Utilisation attendue du produit / Conseils d utilisation :
    Versez un volume de produit dans 2.5 vol umes d eau salée froide. Porter à ébullition. Cuire ensuite à feu doux en mélangeant de temps en temps. jusqu à ce que l eau soit totalement absorbée (environ 10 minutes).
    Le boulgour proven çal peut également se cuire à la fa çon risotto. en ajoutant le liq uide au fur et à mesure . jusqu à absorption totale.
    Caractéristiques physiques et nutritionnelles : (moyenne pour 100 g) Energie.......................................................329 kcal / 1389 kJ Graisses.....................................................1.5 g
    dont acides gras saturés.................0.26 g Glucides.....................................................62.01 g
    dont sucres.........................................12.2 g Fibres alimentaires................................12.2 g Protéines...................................................10.6 g Sel...............................................................0.43 g

  • Orge mondé Vrac (kg)

    Markal (ϐ2)
    colis de 25
    1.98 à l'unité

    Historique : Il y a déjà plus de 4000 ans que l’homme connaît et se nourrit d’orge. C’est en premier lieu en Abyssinie que l’on retrouve l’origine de l’orge de culture. En Europe centrale, l’orge était connue avant le froment. On en faisait un pain rudimentaire, une sorte de galette. L’orge est une graminacée dont les différentes espèces constituent le genre Hordeum. C’est une céréale qui se distingue du blé par la présence d’une enveloppe cellulosique.
    Ingrédient(s) : Produit obtenu à partir de grains d’une variété d’orge de mouture (Hordeum vulgaris).
    Process de fabrication :
    1. Triage : Au travers d’un nettoyeur séparateur, d’un épierreur, de trieurs alvéolaires et d’une table densimétrique.
    2. Pré cuisson à l’eau et à la vapeur
    3. Séchage
    4. Décorticage
    5. Conditionnement
    Utilisation prévu / Conseils d’utilisation :
    Dans l’antiquité, on estimait plus l’orge que le blé. On en faisait de la bouillie, du pain, des galettes et de la bière.
    L’orge est riche en magnésium, en phosphore, en vitamine E (protection des membranes cellulaires) et en vitamines B1 et B6. Cette céréale est une source en fer (formation de l’hémoglobine).
    L’orge mondée, débarrassée de sa première enveloppe, est la plus complète.
    Plonger l’orge mondée précuite dans 4 fois son volume d’eau salée. Porter doucement à ébullition et laisser cuire à feu doux pendant 20 à 25 minutes. Assaisonner ensuite à votre goût. L’orge mondée précuite se consomme chaude en accompagnement de viandes, poissons mais également de légumes, en gratin, en soupes... ou froid en salade.
    Recettes : Des idées de recette sont disponibles sur le site internet www.markal.fr

  • Avoine décortiquée Vrac (kg)

    Markal (ϐ2)
    colis de 25
    2.33 à l'unité


    Historique : L’avoine est considérée comme une graine secondaire. C’est à dire qu’à l’origine. elle poussait comme mauvaise herbe parmi le froment. et que dans les terres qui lui étaient favorables (et qui convenaient moins au froment). elle a pris le dessus sur ce dernier. Nous rencontrons encore aujourd’hui. l’avoine comme mauvaise herbe dans certaines de nos récoltes de céréales.
    L’avoine de culture serait apparue en divers endroit environ à la même époque : Sud-est et Sud-Ouest de l’Asie. bassin méditerranéen. Abyssinie. Ce n’est qu’au 4ème siècle que l’on cite l’avoine en Grèce.
    L’avoine a été cultivée dans les pays méditerranéens depuis environ 2000 ans.
    L’avoine est intéressante en agriculture biologique car c’est une céréale peu exigeante. En effet. son système racinaire important lui permet de trouver facilement dans le sol. les éléments nécessaires à son développement.
    Ingrédient(s) : Graminée à grains vêtus. l’avoine (Avena sativa) a la particularité d’avoir des enveloppes et un germe adhérant au grain. même après décorticage. Les avoines cultivées appartiennent au groupe des avoines annuelles. Cette céréale est haute de 50 cm à 1 m.
    Process de triage : 1. Nettoyage / 2. Triage / 3. Décorticage / 4. Conditionnement. Utilisation prévu / Conseils d’utilisation :
    La composition de l’avoine est voisine de celle du blé. mais c’est de toutes les céréales la plus riche en matières grasses. en vitamine B1 et en minéraux. Grâce à sa teneur en graisses facilement assimilables. l’avoine constitue une source de chaleur idéale afin d’aider à l’organisme à résister au froid.
    Les protéines de l’avoine se distinguent entre celles de toutes les céréales par leurs richesses et leurs facilités d’absorption.
    Faire tremper l’avoine 12 heures pour diminuer le temps de cuisson. Laver l’avoine. Éventuellement la faire griller à sec dans une poêle. sans brûler les grains. La plonger dans 2 fois son volume d’eau froide. Porter doucement à ébullition et laisser cuire à feu doux pendant 40 min. Assaisonner selon son goût.
    L’avoine se consomme chaude en garniture. en gratin ou en galettes.

  • Seigle complet Vrac (kg)

    Markal (ϐ2)
    colis de 5
    1.96 à l'unité

    ngrédient(s) : Espèce Cecale cereale de variété de type lignée simple.
    Historique : En Europe, les premières traces de seigle retrouvées, à Olmutz, datent de l’âge du bronze (1800-1000 av J.C.).
    Le seigle a été cultivé par les Celtes, les Gaulois et les Germains, qui se nourrissaient de galettes de seigle. Aujourd’hui encore, le seigle est la céréale principale dans certains pays d’Europe et le pain de seigle y est l’aliment de base.
    Le seigle Cecale cereale est une céréale de la famille des graminées, de haute taille (1 à 2 m) Process de triage : 1. Nettoyage / 2. Triage / 3. Conditionnement.
    Utilisation prévu / Conseils d’utilisation :
    La composition du seigle ressemble assez au froment sauf qu’il contient beaucoup moins de gluten. Le seigle contient du fer, de l’acide folique et du fluor.
    Faire tremper le seigle la veille, cela diminue le temps de cuisson. Lavez le seigle. Eventuellement le faire griller dans une poêle. Le plonger dans 3 fois son volume d’eau salée. Porter doucement à ébullition et laisser cuire à feux doux pendant 40 min. Assaisonner selon son goût. Le seigle se consomme seul en accompagnement de viandes ou avec des légumes que l’on peut faire mijoter en même temps que sa cuisson. Peut aussi se consommer en soupe ou gratin.
    Recettes : Des idées de recette sont disponibles sur le site internet www.markal.fr Caractéristiques physiques et nutritionnelles :
    Dernière Mise à Jour Le : 17-10-2011
    Page 1 sur 3
    PRESENTATION
    CRITERES
    • Humidité
    • Glucides
    • Protéines
    • Lipides
    • Calcium
    • Manganèse
    • Phosphore
    • Magnésium
    • Potassium
    Moyenne pour 100 g
    Max. 14 % 68-70 g 10-12 g
    2-3 g 0,5-0,7mg 0,43-0,63mg 37-39mg 12-14mg 0,4-0,5g